(+33)6 74 33 16 39 cezarukjean@gmail.com

La vente d’un bien immobilier n’est pas un processus aussi facile qu’on pourrait le croire de prime abord. La connaissance du marché local immobilier, le savoir-faire relationnel, les différentes étapes administratives sont autant de sujets à maitriser quand on met en vente son logement. Cette série d’articles se veut vulgarisatrice afin que vous appréhendiez au mieux votre future vente.

Précédemment :

  • Étape 1 : étude du projet et estimation

Étape 2 : Les diagnostic, la prise de photo/vidéo, l’annonce.

Le plus important les photos

Le prix établi, il va falloir s’intéresser a l’aspect visuel. Les photos sont les premiers éléments que le client va regarder, pour ne pas dire le principal élément. Si les photo ne lui plaise pas dans les 9 secondes il passe au bien suivant sans lire la description. Elles doivent être prises avec gout, avec la lumière naturelle, mettre l’accent sur sur les points forts de votre logement. Si vous avez une terrasse dans votre appartement, elle doit être mise en valeur. évitez les photo des WC, placards, garage, chaudière… Se sont des éléments pas beau, qui ne donne pas envie, elle son a prendre oui mais pour être envoyer au l’intéressé par mail, si demander. Surtout, ranger ! Enlevez tout ce qui traine des tables et plan de travails, enlevez les photo de famille. Pensez que vos photo serons a la vue de tous.

Faire une annonce sexy


Il va vous falloir ensuite réaliser une annonce vendeuse. Surtout, n’étalez pas toutes les caractéristiques de votre logement. L’acquéreur aura de toute façon toutes les informations à terme sur le bien grâce aux visites et au notaire. Votre annonce doit être complète, détaillée, mettre en avant les points fort de votre bien mais pas mathématiques. Avec ces éléments, le potentiel acquéreur se sentira en confiance sur votre transparence d’informations. Il sera plus enclin à vous entendre quand vous lui indiquerez les autres atouts du logement. Bien entendu, l’annonce se doit d’être professionnel donc les fautes d’orthographe sont à éviter.

Mettre en scène votre maison ou appartement, le « home staging »


Réalisez un home staging pour mettre votre bien immobilier en avant. C’est une prestation que j’effectue régulièrement pour mes clients. Cela consiste à relooker son intérieur à petit prix. En rafraichissant avec une peinture neutre, en adoptant des luminaires mignons, en plaçant des coussins sur les fauteuils, vous permettrez aux potentiels acheteurs de se projeter plus facilement. Le Home staging, c’est rendre attractif son logement, le mettre en scène et de le dépersonnaliser afin de le faire correspondre au plus grand nombre et ainsi réaliser un coup de cœur. Le fameux effet WOAW. Vous pouvez vous aussi vous faire conseillez par des décorateurs ou des architectes, ou alors réaliser un home-staging virtuelle avec Rhinov.

Les visites virtuelles pour vous faire gagner du temps


Des video de présentation et même des visites virtuelles en 360° ! Si vous n’avez pas le temps ou le matériels nécessaire, les agents immobiliers seront forces de proposition pour faire apparaitre sous son meilleur aspect votre appartement ou votre maison. Grâce à une vidéo ou à une visite 360°, votre bien immobilier se différencie immédiatement de la concurrence. Elle permet de faire un tri entre les acheteurs vraiment intéressés et les curieux. Elle multiplie ainsi vos chances de réussite. Avec cette technologie, l’acheteur verra votre bien comme s’il était sur place !

Obligatoire : les diagnostiques immobilier


Enfin, car c’est obligatoire et pour encore mieux renseigner les acheteurs, il vous faudra passer par la case diagnostics. Le DPE (Diagnostic de performance Énergétique) est obligatoire pour la mise en vente de votre bien immobilier. Le boncoin.fr va vous le demander. Il a une validité de 10 ans sauf si vous réalisez des travaux. Les autres diagnostics (plomb, électricité, amiante, risque naturels et technologiques …), sont obligatoires pour la signature définitive, mais je vous conseille de les réaliser avant pour éviter toutes mauvaises surprises. Cela évitera ainsi toute perte de temps si un diagnostic ne convient pas juste avant ou pendant la signature. Certains ont une validité de 6 mois, mais en général, les diagnostiqueurs vous les renouvellent sans problème dans le cadre d’une vente.

A suivre prochainement :

  • Étape 3 L’offre d’achat
  • Étape 4 Le compromis de vente
  • Étape 5 Le financement (négociation des offres de prêts)
  • Étape 6 La signature définitive et la remise des clefs
%d blogueurs aiment cette page :